nymphes

nymphe    nymphe ''

nymphe    nymphe'

Série de portraits Nymphes, broches, argent et/ou laiton, porcelaine, (feuille d’or), Series of broochs, Nymphs, silver and/or brass, porcelain, (gold leaf), 2008-2015

Issus de moulages, portraits de face intimes et violents, ces sexes féminins se donnent à voir sans pudeur ni retenue. Chair brillante de désir, le sexe s’impose au regard de l’autre et n’est plus relégué à une partie cachée du corps mais y est solidement intégré. La monstration exagérée est aujourd’hui un rituel de séduction or la femme séduit plus que jamais par son sexe, dont elle est ici parée.

Here, the portrait is not in profile anymore but full-frontal, intimate and violent, facing us without
prudishness nor reserve. The flesh shows its desire and the feminine sex imposes itself crudely to the eye of the other. It is not hidden and detached from the body anymore but robustly integrated.
Like new cameos, the vagina substitutes the portrait and becomes the identity of the person. These brooches plays with the notion of repulsion and attraction, of being and appearance. Today, the woman seduces more than ever with her sex and here she is « bejeweled » with it.

nymphe    nymphe

nymphe    nymphe .

 » Ca fait peur de dire le mot. « Vagin. » . (…) Vous prenez soudain conscience que toute la honte et toute la gêne que vous éprouviez avant, en disant ce mot, n’étaient qu’une façon de réduire au silence votre désir et de saper votre ambition. (…) Et quand de plus en plus de femmes diront le mot, le dire ne sera plus un problème. Il fera partie de notre vocabulaire, partie de notre vie. Nos vagins seront alors intégrés, respectés et sacrés. Ils feront enfin partie intégrante de nos corps, connectés à nos cerveaux, alimentant nos esprits. « 

Eve Ensler, Les Monologues du vagin

nymphe  '''    nymphe

 

Publicités

(e)

(e)       (e)

(e), jouets en plastique sertis d’argent, plastic toys set in silver, 2006

Deux colliers sexués représentent les images clichées homme-femme imposées par notre société de consommation. Chaque jouet en plastique est sacralisé par son serti en argent, critique des nouveaux modèles figés et stéréotypés et d’une norme d’identité sexuelle cloisonnée.

« La séduction est de l’ordre du rituel, le sexe et le désir sont de l’ordre du naturel. Ce qui s’affronte dans le féminin et le masculin, ce sont des deux formes fondamentales, et non quelque différence biologique ou rivalité naïve du pouvoir. »
Jean Baudrillard, La séduction

These two gender necklaces represent the aquired wisdom of what has to be women and men according to the consumer society. Each plastic toy is made sacred by mountings in silver, as a critic of the rooted and stereotyped new models and of the classified sexual identity norms.

« Seduction deals with ritual, sex and desire and is in the order of the natural. What is facing the feminin and the masculin are these two fondamental forms and not some biological diferences or naive rivalry of power. »  
Jean Baudrillard, La séduction

 

Série réalisée pour Comme Des Garçons – Tokyo – 2012 / Serie realized for Comme Des Garçons

col1   col2   

f'   i

g'   tr

  c'

Bagues Sceaux

sceau C.L.
Sceau C.L., inox, Seal C.L., stainless steel, 2009

Symbole d’une appartenance à un groupe, à une famille ou une lignée, le sceau appose la marque d’un territoire intime, ici le clitoris de sa propriétaire. Habituellement portée par l’homme, par le pouvoir, c’est ici une trace féminine que l’objet laisse. Marque de fabrique ou signature, elle atteste l’authenticité et le caractère unique du corps.

Symbolic of the belonging to a certain group, familly or tradition, the seal ring marks an intimate territory, here the cliroris of its owner. It is used to be wear by men, as the power but here the trace is feminine. Like a signature, this mark proves the authenticity and the unique nature of the body.

bague sceau S.H.'

Sceau S.H., inox, Seal S.H., stainless steel, 2009 – photo S.Hanagarth

sceau C.D.

   Sceau C.D., fer, Seal C.D., iron, 2008

bague sceau NR

Sceau N.R., inox, Seal N.R., stainless steel, 2010

bague sceau N.M

Sceau N.M., inox, Seal N.M., stainless steel, 2011

trophée de chasse

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Trophée de chasse, latex et laiton, longueur 35 cm, largeur 20 cm, Hunt trophy, ruber latex and brass, lenght 35 cm, width 20 cm, 2007

Ce collier est composé de fioles en latex serties de laiton destinées à recevoir les semences des différentes conquêtes masculines de sa propriétaire. Les fioles sont choisies, remplies une à une et scellées définitivement comme une banque de sperme personnelle.
A l’instar des objets masculins démonstratifs de puissance, ce trophée est un attribut de séduction ridicule, un simulacre de victoire.
Chaque rapport unique et intime ainsi collectionné est voué à se détruire, le latex pourrit, le liquide sèche, la bourse se rétracte et durcit. L’importance du pouvoir reproducteur féminin, accentué par l’accumulation de géniteurs potentiels, est alors réduite à néant par la mort du sperme.
Objet séduisant, trophée de chasse peut simuler, mentir, prétendre que et redevient à l’image du paraître prétendu féminin.

This necklace is composed of 40 flasks in latex set with brass, bound to receive seeds of the masculin conquests of its owner. Flasks are chosen, filled up one by one, and sealed like a personal sperm bank.
Like the masculine object that demonstrate their power, this trophy is a ridiculous attribute of seduction,
a pretence of victory. Each sexual relationship collected will be auto-destructed, the latex decomposes, the liquid becomes dry, the purse becomes hard. The importance of the feminine reproductive power, shown thanks to the accumulation of the possible genitors is finally nullified by the death of the sperm.
Hunt trophy is a seductive object that can simulate, lie or pretend, in the image of the feminine
appearance.

boulelumière3 leftover3 chiffon

boule3 leftover1 ecrasé1

leftover2 boulebis2 leftover5

Les restes, latex, laiton et feuille d’or, pendentifs et broches, Remains, latex, brass and gold leaf, broches, 2009

corps diplomatique

Corps Diplomatique   komboloi.sieraad

Corps diplomatique, argent, 33 + 1 perles, circonférence 70 cm, Diplomatic corpus, silver, 33 + 1 pearls, periphery 70 cm, 2008

Collection, argent, 18 + 1 perles, circonférence 40 cm, Collection, silver, 18 + 1 pearls, periphery 40 cm, 2007

Similaire au chapelet traditionnel, le komboloï est un passe-temps populaire grec réservé aux hommes, ici constitué de moulages de clitoris en argent de 33 femmes différentes. Sacré, objet de méditation et de manipulation, le propriétaire fait tourner l’objet sur ses doigts dans un sens et dans l’autre afin de ramener les petites boules au creux de sa main. Une à une, selon les règles religieuses, ces perles précieuses sont touchées, caressées, comptées, usées par les doigts de leur propriétaire, cette sensation calme l’esprit. Bien que blasphématoire, entre plaisir et fantasme, cet objet retrouve sa fonction originelle d’occupation du corps pour laisser l’esprit méditer.

« La plus grande jouissance est celle que l’on censure. Blâmer ce que l’on désire pour mieux posséder ce que l’on blâme : c’est la stratégie des bons apôtres. »
Régis Michel, Posséder et détruire

Related to a traditional rosary, the komboloi (or worry beads) is a Greek popular pastime only used by men. Here it is constituted by silver casted clitorises of 33 women. Sacred, object of meditation and manipulation, the proprietor makes the komboloi turn in one way or another, in order to bring back the little balls into the palm of his hand. One by one, according to religious rules, those precious pearls are touched, caressed, counted, worn away by the fingers of the owner, those sensations calm the mind. In spite of being blasphemous, between pleasure and fantasy, this rosary still fulfils its original role : occupies the body so that the spirit can meditate.

« The biggest sensual pleasure is the one we censure. Blame on what we desire in order to possess what we blame : that is the stategy of good apostles. »
Régis Michel, Posséder et Détruire

Corps Diplomatique II

Corps diplomatique II, porcelaine, feuille d’or et fils, 99 + 1 perles, circonférence 2m, Diplomatic Corpus II, porcelain, gold leaf and coton wire, 99 + 1 pearls, periphery 2m, 2010

Corps Diplomatique II détail    komboloi II détail'

 

 

déjanomés & la passe imaginaire

soeurs d'estrée

Déjanomé NX1, 150×115 cm, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 2009

michel ange

Déjanomé NX2, 150X120 cm, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 2009

 

jardin des délices 3      jardin des délices 2

jardin des délices 4     jardin des délices 1

Déjanomé NX4, 55×55, 49×40, 34×43, 53×40 cm, acrylique sur bois, acrylic on canvas, 2009

 

immaculée conception' - Gauthier Mesnil-Blanc

La passe imaginaire, the imaginary trick, 2012

Installation pour l’exposition ‘Immaculée Conception’, «A la chaine», «Djanomés NX2 et NX3», peinture blanche, néon

A l’heure de l’échec des grands récits, Blanche Neige a choisi de trainer son image virginale dans les peintures classiques et de voler la vedette aux représentantes de mythes historiques et religieux. Issue de la culture de masse, elle s’impose en tant que nouvelle icône féminine incontournable.
Sa reconnaissance tient au travail quotidien incessant de son corps devenu commercial et usé à la chaîne. Cette chaîne est fabriquée à la main anneau par anneau, le geste aliénant la raison tout comme le remplissage des  fioles industrielles. Le liquide vital est collectionné, le remplissage ritualisé et les donneurs  restent anonymes.
C’est la victoire de la répétition face à l’exception et du trait labellisé face à l’abondance. L’image ainsi désincarnée appelle au remplissage.

Peintures d’après la fresque de la Chappelle Sixtine de  Michel Ange et La source de Ingres.

The failure of big stories made Snow White decide to impose her modern image in classical paintings and steal the show to feminin myths. From popular culture, this caracter shows herself as the new feminine icone. Her daily and endlessly work transform her into a commercial and used body that gives her recognition. This chain is hand made, ring by ring. The gesture alienates the mind as the industrials flasks do. The filling up is done with some ritual, the body becomes commercial and the donors anonymous.
It is the victory of repetition facing to exception, and of the labellised line facing to abundance.  The image not anchored in reality needs to be filled.

Paintings are made from Chapel sixtine by Michel Angelo and from the source by Ingres

la passe imaginaire2 - Pierre Frigeni

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA   ingres

A la chaine, plastique industriel et chaîne de laiton réalisée à la main, 45 m de long, Assembly line, industrial plastic and hand made brass chain, lenght 45 m, 2008

Déjanomé NX3, 90×110 cm, acrylique sur toile, acrylic on canvas, 2009

hommage

hommages

Idoles, broches, argent gravé, Idols, engraved silver, 2008

Fétichisation du corps et de ses apprêts, reliques absurdes de fragments de stars, enfermées définitivement dans ces boites cercueils. Fetichism of the body and his objects, those idols are absurdes relics of football stars, definitly trapped in a coffin boxes.

Ici repose un brin d’herbe foulé par Lilian Thuram / Here lies a blade of grass set foot by Lilian Thuram

Ici repose un poil de Youri Djorkaeff / Here lies a Youri Djorkaeff’s hair  

Ci-gît une partie du maillot déchiré de Claude Makélé / Here lies a piece of a Claude Makélé’s t-shirt

Ci-gît un crampon cassé de Louis Saha / Here lies a broken stud of Louis Saha 

Ici repose un morceau de coquille de Bixente Lizarazu / Here lies a part of a sport box protection of Bixente Lizarazu

Ici sèche une larme de Zinédine Zidane / Here dries a tear of Zinédine Zidane 

hommage     saha

hommage     makalélé

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA     hommage

 

les importables

les importables   suzy3   suzy2

Les importables (A Suzy Solidor), The unwearables (To Suzy Solidor), 2012

Cocardes / Cockade
Cire de bijoutier, argent, tissus brodés, fil de coton, Jeweler wax, silver, embroidered fabric, coton yarn

Des clitoris agglutinés en cire cassante se pressent autour de leurs rares congénères coulés en argent. Le populaire côtoie le précieux, le potentiel côtoie le résultat, la fin côtoie les moyens.
L’accumulation n’est pas toujours très ragoutante bien qu’elle soit ici objet de décoration.

Connue, vue et entendue,  Lili Marlène vient chatouiller l’histoire en rappelant qu’elle évolue toujours selon celui qui la raconte. La partition ne donne qu’une partie du thème, l’interprétation a disparue, le jeu reste à inventer.

Some stuck clitorises in brittled wax squeeze themselves around their rare like casted in silver.
Popular mixs with precious, potentiel mixs with result, end mixes with possibles.
Accumulation is not always appetizing although it  is an object af decoration.

Known, seen and heard, Lili Marlen tickles the History, reminding us that it evolves according to who tells it. The score only gives a part of the theme, interpretation disapeared, the play must be invented.