Texts

Par une réflexion sur le genre et le corps en tant qu’objet de désir, il s’agit de mettre en exergue les pouvoirs du corps sexué et de mettre en échec ses mécanismes de séduction. A partir d’un élément traditionnel, (texte, technique, objet) je recherche les incidences de la religion et des codes sociaux dans les rapports de tensions entre corps sexués et à travers la notion de péché.

L’objet porté implique une sorte de mise en scène du corps. Nous en sommes son support et le bijou devient alors un objet transportable, une forme d’«art dans la rue». C’est un objet d’envie voué à être porté, caressé, regardé, utilisé, sali, touché ou encore usé, et dont la fonction première est de séduire. Symbole de puissance, des atouts et des pouvoirs, le bijou, inutile, attire.

Carole Deltenre

Publicités