Nymphs

nymphe    nymphe ''

nymphe    nymphe'

Série de portraits Nymphes, broches, argent et/ou laiton, porcelaine, (feuille d’or), Series of broochs, Nymphs, silver and/or brass, porcelain, (gold leaf), 2008-2015

Issus de moulages, portraits de face intimes et violents, ces sexes féminins se donnent à voir sans pudeur ni retenue. Chair brillante de désir, le sexe s’impose au regard de l’autre et n’est plus relégué à une partie cachée du corps mais y est solidement intégré. La monstration exagérée est aujourd’hui un rituel de séduction or la femme séduit plus que jamais par son sexe, dont elle est ici parée.

Here, the portrait is not in profile anymore but full-frontal, intimate and violent, facing us without
prudishness nor reserve. The flesh shows its desire and the feminine sex imposes itself crudely to the eye of the other. It is not hidden and detached from the body anymore but robustly integrated.
Like new cameos, the vagina substitutes the portrait and becomes the identity of the person. These brooches plays with the notion of repulsion and attraction, of being and appearance. Today, the woman seduces more than ever with her sex and here she is « bejeweled » with it.

nymphe    nymphe

nymphe    nymphe .

 » Ca fait peur de dire le mot. « Vagin. » . (…) Vous prenez soudain conscience que toute la honte et toute la gêne que vous éprouviez avant, en disant ce mot, n’étaient qu’une façon de réduire au silence votre désir et de saper votre ambition. (…) Et quand de plus en plus de femmes diront le mot, le dire ne sera plus un problème. Il fera partie de notre vocabulaire, partie de notre vie. Nos vagins seront alors intégrés, respectés et sacrés. Ils feront enfin partie intégrante de nos corps, connectés à nos cerveaux, alimentant nos esprits. « 

Eve Ensler, Les Monologues du vagin

nymphe  '''    nymphe

Publicités